Centre Régional de la Propriété Forestière d'Aquitaine
Divers  |  Formation  |  Gestion  |  Magazines et mémentos  |  Paysage et environnement  |  Santé des forêts  |  Sylviculture  |  Tempête actualité  |  Tempête documentation  |  
Imprimer   Ajouter aux favoris   Contact 

Documentation : Santé des forêts

- Anticiper les menaces sanitaires à venir : information sur le nématode du pin
- Insectes ravageurs et maladies des forêts du sud de l'Europe / guide IEFC 2002
- Chenille processionnaire du pin dans le massif landais
- Le Fomès des résineux
- Risque d'un développement massif du puceron lanigère en 2013
- Traitement contre la chenille processionnaire du pin
- Le Fomès dans le massif landais : un risque à prendre en compte
- Lutte préventive contre le Fomès
- Bilan sylvosanitaire 2012
- Nématode du pin en Aquitaine
- CERTIPHYTO - Utilisation des produits phytopharmaceutiques professionnels : certificat obligatoire à partir du 1er octobre 2014
- Rappel des mesures sylvicoles et d'exploitation pour lutter contre les scolytes
- Informations phytosanitaires - Santé des forêts
- Bilan sylvosanitaire 2011
- Scolyte et scolytes... des colonisations en cours début 2012
- Scolytes / Situation à l'entrée de l'hiver 2011-2012
- Indicateurs de gestion durable des forêts
- Fiscalité forestière et scolytes : du nouveau !
- Lutte contre les scolytes : campagne de traitement des piles de bois 2011
- Scolytes : avancement du traitement des piles de bois en 2011
- Scolytes : pullulation dans le massif landais, situation et conseils au printemps 2011
- La lettre du DSF N°39 décembre 2009

Contact documentaliste CRPF :


Anticiper les menaces sanitaires à venir : information sur le nématode du pin

Mise à jour du : 16/12/2013

Le nématode du pin est un ver microscopique qui se développe aux dépens d’arbres hôtes, essentiellement des pins. Les larves de ce ver sont transportées d’un conifère à l’autre par des insectes qui deviennent porteurs du nématode si leur développement s’est déroulé dans un arbre contaminé. Présent en Asie, où il a provoqué des dégâts considérables, le nématode du pin est arrivé aujourd’hui dans le sud de l’Europe.

Photo J.R. Liarçou :Dégâts de nématode au Portugal région de Coïmbra novembre 2013

En France, la région des Landes, notamment, est une zone à risque en cas d’introduction de ce parasite.

ANSES : Anticiper les menaces à venir

Haut de page

Insectes ravageurs et maladies des forêts du sud de l'Europe / guide IEFC 2002

Mise à jour du : 16/12/2013

Édition IEFC 2002

Ce guide a été conçu pour les forestiers du sud de l'Europe, par un groupe d'experts français, espagnols et portugais. Il contient des fiches amovibles, richement illustrées, sur chacun des principaux insectes et champignons affectant les cinq essences les plus courantes de nos régions: pins, chênes, peupliers, eucalyptus et châtaignier. Chaque fiche présente des informations pratiques pour identifier l'insecte ou le champignon pathogène, connaître ses dégâts, rappeler les facteurs de risques et proposer des méthodes de lutte. Le guide dresse aussi la liste des produits phytosanitaires autorisés en forêt et propose des adresses de spécialistes à consulter.


Projet EUROSILVASUR co-financé par l'Union Européenne - Programme RECITE II
Disponible en français, portugais et espagnol.  Contacter l'IEFC ou NEIKER ou ISA

Consultation en ligne

Haut de page

Chenille processionnaire du pin dans le massif landais

Mise à jour du : 30/09/2013

Chenille processionnaire 

L'année 2012 a vu le retour à la normale des populations après 2 années de fortes défoliations, en 2010 et 2011.
Les observations du printemps 2013 mettent en évidence une augmentation du nombre de nids observés sur les placettes du réseau processionnaire du pin. Mais il est encore trop tôt pour dire s'il s'agit du début d'une nouvelle gradation.

Bilan de la campagne d'observation hiver 2012-2013 sur le massif landais

Bilan de la campagne d'observation hiver 2011-2012 sur le massif landais

Avertissement santé des forêts n°10-04 Bilan fin été 2010

Le bilan de la campagne d'observation hiver 2010-2011 sur le massif landais avait fait ressortir une forte pullulation qui a entrainé localement des défoliations très importantes qui contribuent à l'affaiblissement des arbres et peuvent les rendre sensibles à des attaques de scolytes.

bilan de la campagne d'observation hiver 2010-2011

La phase de pullulation de 2011 a débuté en 2009 et nous devrions observer au bout de 3 ans une chute des populations dans les zones déjà affectées sans exclure cependant quelques foyers localement importants et peut-être une diffusion des populations dans les zones périphériques du massifs landais et hors massif.

Le Pôle santé des forêts Aquitaine et Midi-Pyrénées (DSF) et son réseau de correspondants observateurs sont à votre disposition pour plus d'informations ou pour un diagnostic personnalisé plus précis.

Emission ARTE 25 SEPTEMBRE 2013 : CONQUERANTS  www.arte.tv/guide/fr/044211-003/conquerants-3-4

Haut de page

Le Fomès des résineux

Mise à jour du : 02/08/2013

Le fomes est un champignon racinaire qui est capable de provoquer d’importantes pourritures du bois de cœur surtout chez les épicéas, et des mortalités disséminées ou en rond chez tous les résineux.
La contamination des peuplements indemnes s’effectue à la suite de la germination des spores sur les souches fraîches (notamment lors des éclaircies), et le mycélium du champignon se transmet ensuite aux arbres voisins par contacts racinaires.  
 La lutte contre le fomes est essentiellement préventive, et se fait par badigeonnage ou pulvérisation  d’un  produit  antagoniste  à  la  surface  des  souches  des  arbres  fraîchement  exploités,  afin d’empêcher leur infection.  

http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Plaquette_Fomes_2013-1_cle0d148e.pdf

Plaquette fomès

Haut de page

Risque d'un développement massif du puceron lanigère en 2013

Mise à jour du : 23/07/2013

Les observations du réseau d'alerte du DSF indiquent un risque de développement massif du puceron lanigère en 2013, notamment dans les peupleraies de la vallée de la Garonne.

 

Il est conseillé aux populiculteurs de surveiller pendant tout l'été les peupleraies à risque afin de détecter précocemment toute attaque éventuelle.

La lutte chimique ne doit être envisagée que lorsque les symptômes sont nettement visibles (2 spécialités utilisables mais techniquement difficile à mettre en oeuvre).

http://e-phy.agriculture.gouv.fr/

La lutte cuturale doit être privilégiée : Le cultivar I-214 étant particulièrement attractif et sensible aux attaques de puceron lanigère, il est impératif, pour le moyen et le long terme, de diversifier les cultivars et de limiter les surfaces unitaires à 2 à 3 ha. 

Avertissement santé des forêts n°13-01

 

Haut de page

Traitement contre la chenille processionnaire du pin

Mise à jour du : 14/06/2013

Un traitement préventif est posible pour protéger des parcelles des attaques de chenilles cet hiver.

Une lutte collective est organisée par Fédération Régionale de Défense des Cultures d'Aquitaine (FREDON Aquitaine) (voir lien avec  FREDON) mais vous pouvez aussi faire jouer la concurrence auprès d'autres opérateurs (Contactez votre conseiller forestier)

Si un traitement est envisagé :

  • Priorité à donner aux peuplements de production de 12 à 25 ans,
  • Ne faire traiter que les lisières des parcelles (30 m de large)
  • Exclure les zones touchées par la tempête Klaus (sauf décision de conserver le peuplement sur pied) et /ou par les scolytes à plus de 40%,
  • Exclure les zones définiées articles 7 et 8 de l'arrêté du 31 mai 2011 (distance minimale de sécurité de 50 m vis à vis de certains lieux)

Le coût du traitement est fonction de l'importance de la campagne de traitement , à titre indicatif en 2011, 59,57 € /ha pour une campagne < 2500 ha.

Coût du traitement aérien 2011

Arrêté du 31 mai 2011 relatif aux conditions d'épandage de produits par voie aérienne. 

Inscription campagne 2013 de lutte collective pour les forêts de production en Aquitaine : FREDON Aquitaine

Attention, les dossiers doivent être renvoyés avant le 10 juillet.

Dordogne,

Gironde

Landes

Lot et Garonne

Pyrénées Atlantiques

 

 

Haut de page

Le Fomès dans le massif landais : un risque à prendre en compte

Mise à jour du : 13/06/2013

Le fomès est connu depuis longtemps dans le massif landais mais les signalements de dégâts se multiplient et les études conduites par l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et le Département Santé des Forêts (DSF) nous précisent que le champignon est présent dans tous les secteurs du massif.
Il est nécessaire d'intégrer la gestion de ce risque lors des opérations d'exploitation par traitement préventif des souches, mais aussi lors du renouvellement ou de la conduite des peuplements.
La seule méthode de lutte existante et efficace dans les peuplements est préventive. Il est conseillé de l'appliquer sur l'ensemble du massif, particulièrement dans les peuplements indemnes ou peu contaminés situés en landes humides et mésophiles. A ce jour, il n'existe pas de traitement curatif.

Attention la réglementation a changé et la seule spécialité phytopharmaceutique actuellement homologuée pour la lutte préventive est le ROTSTOP - Note de service DGAL/SDQPV/N2013-8076 du 24 avril 2013

Le fomès : plaquette de 4 pages

Haut de page

Lutte préventive contre le Fomès

Mise à jour du : 13/06/2013

Le seul moyen efficace de protection des peuplements résineux indemnes ou faiblement contaminés par le Fomès : badigeonnage ou pulvérisation des souches fraîches avec une spécialité adaptée.

Attention la réglementation a changé et la seule spécialité phytopharmaceutique actuellement homologuée pour la lutte préventive est le ROTSTOP - Note de service DGAL/SDQPV/N2013-8076 du 24 avril 2013

La fiche téléchargeable ci-dessous sera modifiée en conséquence.

Fiche recto verso

Haut de page

Bilan sylvosanitaire 2012

Mise à jour du : 12/06/2013

L’année sylvosanitaire 2012 a été marquée par une période de gel longue et intense en février qui a entraîné d’importants dessèchements de tiges et de branches et des mortalités dans de nombreux peuplements. Les plantations de l’année ont particuliérement été touchées. Les populations de processionnaires du pin et de scolytes ont retrouvé leur niveau d’endémie sur le Massif Landais.
Le  cynips  du  châtaignier  est  maintenant  très  présent  dans  le  sud-ouest  en vergers et en plantations d’ornement. Ces attaques restent pour l’heure très modérées en forêt.
D’autres  faits  de  cette  actualité  sont  retracés  dans  le  présent  bilan  qui  est essentiellement  la  synthèse  des   observations  effectuées  par  les Correspondants-Observateurs de la Santé des Forêts. D’autres informations générales ou d’actualités peuvent également être consultées sur :


http://agriculture.gouv.fr/sections/thematiques/foret-bois/sante-des-forets  http://draaf.aquitaine.agriculture.gouv.fr/


Bilan sylvosaniatire 2012

Haut de page

Nématode du pin en Aquitaine

Mise à jour du : 12/06/2013

Le nématode du pin Bursaphelencus xylophilus est un ver microscopique originaire d'Amérique du Nord. Celui-ci a été accidentellement introduit au Portugal en 1999 et a depuis largement envahi le pays en causant des mortalités importantes sur Pin maritime notamment. En 2008 il est détecté pour la première fois en Espagne près de la frontière avec le Portugal.
Le nématode du Pin s'attaque à tous les résineux sauf les Thuya et les Tsuga. Les pins européens y sont particulièrement sensibles.

Le nématode du pin est transporté d'arbre en arbre par des cerambycides du genre monochamus. Au Portugal et en Espagne il est véhiculé par le Monochamus galloprovincialis. Cette espèce est largement répandue en Aquitaine où il ne cause pas de dégâts.

Information santé des forêts décembre 2012

Bilan 2012 du plan de surveillance nématode du pin en aquitaine

Haut de page

CERTIPHYTO - Utilisation des produits phytopharmaceutiques professionnels : certificat obligatoire à partir du 1er octobre 2014

Mise à jour du : 07/06/2013

Afin de réduire le recours aux produits phytopharmaceutiques et de sécuriser leur utilisation, une nouvelle réglementation a été mise en place.

Tous les traitements chimiques sont concernés : herbicides, insecticides, fongicides. Les utilisateurs professionnels de ces produits doivent justifier d’un niveau de formation approprié, de même que les conseillers et les distributeurs.

Pour les utilisateurs en exploitation agricole, auxquels sont assimilés les forestiers privés, ce niveau de formation doit être attesté par un certificat à partir du 1er octobre 2014.

Plus de détail sur CERTIPHYTO en forêt

Actualité CERTIPHYTO DRAAF Aquitaine

Depuis le 1er janvier 2011, les utilisateurs souhaitant se procurer des produits doivent justifier auprès des distributeurs de la qualité professionnelle de leur activité. Pour les propriétaires forestiers, il faut donner la référence d’un document officiel de gestion durable ou présenter le n° SIRET attestant de leur qualité de professionnel.

A compter du 1er octobre 2014, tous les utilisateurs professionnels exerçant à titre salarié ou pour leur propre compte doivent avoir obtenu un certificat. Pour l’utilisation en exploitation agricole (y compris sur une propriété forestière), il existe deux certificats : décideur et opérateur. Le certificat « décideur en exploitation agricole » permet d’acheter, d’utiliser les produits professionnels et d’organiser cette utilisation pour son propre compte. Le certificat « opérateur en exploitation agricole » permet d’utiliser les produits en suivant les consignes données. Le certificat "Certiphyto" est accessible en particulier après une formation de 2 jours et valable 10 ans et des formations adaptées pour les forestiers sont prévues dans chaque région. Pour en savoir davantage

    A consulter :

 Dossier de Forêt de France n° 561 mars 2013

Haut de page

Rappel des mesures sylvicoles et d'exploitation pour lutter contre les scolytes

Mise à jour du : 27/08/2012

Attention même si le niveau des populations de scolytes est revenu à un niveau 'normal', il faut rester vigilant et notamment ne pas laisser des bois exploités en forêt.

Information santé des forêts été 2012 - scolytes

Haut de page

Informations phytosanitaires - Santé des forêts

Mise à jour du : 30/05/2012

En cas de problème phytosanitaire dans vos peuplements prendre contact avec votre conseiller forestier ou avec le Correspondant Observateur du Département Santé des Forêts de votre secteur qui pourra établir un diagnostic et vous conseiller sur la conduite à tenir.

Site Santé des forêts région Aquitaine                    

Accéder au classeur IEFC "Insectes ravageurs et maladies de forêts du sud de l'Europe"
(Rubrique Services / Guide phytosanitaire du site de l'IEFC, en bas à gauche)
 

 Voir les coordonnées des conseillers forestiers

- Les Correspondants-Observateurs ont une formation spécifique et consacrent 15 à 25% de leur activité à la surveillance et au conseil phytosanitaire dans le cadre d'un partenariat entre le DSF et les organismes dont ils relèvent (CRPF, DDAF, ONF,...).


Réseau de CO

Haut de page

Bilan sylvosanitaire 2011

Mise à jour du : 15/05/2012

L’année sylvosanitaire 2011 a été marquée par une très forte sécheresse de printemps ayant entraîné des dégâts dans les jeunes plantations particulièrement sur peupliers. Par ailleurs les attaques de scolytes dans le Massif Landais ont très fortement régressé.

Les dégâts encore importants dus à la chenille processionnaire du pin ont globalement diminué par rapport à l’hiver 2009/2010. Enfin, le cynips du châtaignier a fait son apparition en Gironde et Dordogne.

D’autres faits de cette actualité sont retracés dans le présent bilan qui est essentiellement la synthèse des observations effectuées par les Correspondants-Observateurs de la Santé des Forêts.

D’autres informations générales ou d’actualités peuvent également être consultées sur :

http://agriculture.gouv.fr/sections/thematiques/foret-bois/sante-des-forets

http://draaf.aquitaine.agriculture.gouv.fr

Bilan sylvosanitaire Aquitaine 2011

Haut de page

Scolyte et scolytes... des colonisations en cours début 2012

Mise à jour du : 12/03/2012

L'hylésine et le sténographe, 
2 scolytes à ne pas confondre

Beaucoup de sylviculteurs et de professionnels s'inquiètent de voir depuis le début mars des insectes qui pénètrent et colonisent  les bois vert des piles bord de route
Il s'agit bien  de l'hylésine du pin
Cet insecte  n'est pas un Ips et il ne doit pas être confondu avec le sténographe  qui a principalement occasionné les mortalités de pins en 2010
Vous trouverez ci-dessous un lien vers une  note qui décrit cet insecte

http://draaf.aquitaine.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/info_hylesine_steno_09-03-2012_cle01766a.pdf

 Le pôle santé des forêts de la DRAAF Aquitaine  et tout  le réseau de Correspondants Observateurs  se tiennent à votre disposition  pour compléter ces informations et vous apporter un diagnostic  de terrain plus précis .

Haut de page

Scolytes / Situation à l'entrée de l'hiver 2011-2012

Mise à jour du : 24/11/2011

Situation biologique

Rappel des stratégies d'intervention, exploitation des peuplements déjà colonisés ou atractifs

Consignes des gestion des exploitations de coupes et d'entretien des peuplements

Bilan des traitements des piles de bois : voir chapitre spécifique et site de la FIBA

Information santé des forêts 11-06 Scolytes

Haut de page

Indicateurs de gestion durable des forêts

Mise à jour du : 20/09/2011

Haut de page

Fiscalité forestière et scolytes : du nouveau !

Mise à jour du : 21/06/2011

Extension du dispositif fiscal mis en place à la suite de la tempête KLAUS aux parcelles touchées par les scolytes :

- dégrévement possible de la taxe foncière ; Formulaire à compléter

- dispositif de réclamation sur les bénéfices agricoles

Le Syndicat communique également qu'il a obtenu des Impôts de Gironde que le délai de dépôt des déclarations de pertes de récolte soit porté du 30 juin au 15 juillet pour s’harmoniser avec le Département des Landes.

Voir sur le site du    Syndicat des Sylviculteurs du Sud-Ouest          http://www.tempeteklaus.com/ 

ou auprès du secrétariat    Maison de la Forêt - 6 Parvis des Chartrons 33075 BORDEAUX CEDEX
Tél.   05 57 85 40 13 / Fax   05 56 81 65 95

 

Haut de page

Lutte contre les scolytes : campagne de traitement des piles de bois 2011

Mise à jour du : 23/05/2011

La campagne traitement phytosanitaire a été lancée le mardi 15 mars. Voir site DRAAF

Traitement systématique sur la plus grande partie du massif

La société de traitement « Forêt Assistance » parcourt l’ensemble du Massif et traite toutes les piles (sauf impossibilités : bois secs, bois destinés au stockage sous aspersion, …)
IL EST NÉANMOINS FORTEMENT RECOMMANDÉ DE DÉCLARER LES CHANTIERS OU DE FAÇON PLUS PRÉCISE, SI VOUS POUVEZ, LES PILES.
Cela permettra de renforcer l’efficacité de la société de traitement (orientation de ses moyens) et prouvera vis-à-vis de l’Etat l’implication des professionnels.
 

Sur les zones périphériques

La société de traitement n’interviendra que si les exploitants déclarent les chantiers ou les piles
PAR PRÉCAUTION, LE NON-TRAITEMENT DES PILES QUI POURRAIENT ÊTRE DESTINÉ AU STOCKAGE SOUS-ASPERSION EST CONCERNÉ PAR CETTE PREMIÈRE CAMPAGNE. VOUS DEVEZ DONC DANS CE CAS IMPÉRATIVEMENT MARQUER VOS PILES AVEC LE SIGLE H
 
Après traitement, les piles sont marquées « T » (Traitée) à la peinture rouge. En cas d’impossibilité  de ce dernier, les piles seront marquées « NT » (Non traitée)
 

Modalités financières

80 % des coûts seront financés par l’Etat et la Région Aquitaine, autofinancement de 20%.
Compte tenu de l’urgence et l’importance stratégique du dossier, les adhérents de la FIBA réunis en Assemblée Générale extraordinaire le 22 février 2011, ont acté la prise en charge de 60 % de l’autofinancement, 40 % seront pris en charge par la Cafsa, la Cofogar, la Société forestière CDC et l’ONF.
 
Sur le site de la FIBA :  www.declaration-scolytes.fr
 
Vous trouverez aussi ci-joint dans un fichier Excel à renvoyer à thierry.barthet@fibaquitaine.fr : Déclaration 2011
  • La déclaration de chantier (En cas d’impossibilité de repérage des piles)
  • La déclaration de piles à traiter
 

Haut de page

Scolytes : avancement du traitement des piles de bois en 2011

Mise à jour du : 19/04/2011

Dans le cadre du plan d’actions de lutte contre les scolytes signé le 9 mars 2011 par le Préfet d’Aquitaine, les Présidents de la FIBA et du SYSSO, il a été mis en place une opération de traitement des piles de bois vert bord de route et bord de piste forestière.

La maîtrise d’ouvrage a été confiée à la FIBA et l’entreprise Forêt Assistance a été retenue pour l’ensemble de l’opération.

Compte tenu de l’ampleur des attaques, un traitement est organisé sur l’ensemble du Massif landais depuis la Pointe de Grave jusqu’à la limite du département des Pyrénées Atlantiques et à l’Est jusque sur le département du Lot et Garonne.

Information santé des forêts 11-03 (19/04/2011)

Haut de page

Scolytes : pullulation dans le massif landais, situation et conseils au printemps 2011

Mise à jour du : 19/04/2011

La plupart des espèces de scolytes sont en phase d’essaimage de printemps. L'hylésine, qui est l'espèce la plus précoce est apparu dès la mi janvier. Le sténographe, principal ravageur des pins a commencé fin mars ses vols au moment de l'apparition des premières chaleurs. ls se poursuivront jusqu'à la fin avril. Après accouplement, les adultes creusent des galeries maternelles et y déposent leurs oeufs. Les larves qui se développeront par la suite se transformeront en adultes et essaimeront à partir de la fin mai - début juin.

STRATÉGIE D’INTERVENTION

Le but des mesures de lutte proposées est de supprimer le plus possible de sites de reproduction de ces insectes. Il est donc primordial d’exploiter les arbres qui portent des insectes ou ceux qui sont potentiellement attractifs.

Informationsanté des forêts 11-02 : pullulation de scolytes, situtaion et conseils au printemps 2011.

 

Haut de page

La lettre du DSF N°39 décembre 2009

Mise à jour du : 04/01/2010

Après deux années à la météorologie clémente et globalement favorable à la végétation forestière, des difficultés sous forme de tempêtes, de chutes de neige et de sécheresse.

Une actualité qui s'illustre fortement par les organismes envahissants, en particulier l'accélération du plan de surveillance du nématode du pin en réponse à la situation très préoccupante au Portugal.

Articles du DSF disponibles sur le site du DSF :
http://agriculture.gouv.fr/sante-des-forets

Lettre du DSF n°39 (fichier .pdf, 303 Ko)

Haut de page

 Centre Régional de la Propriété Forestière
 6, parvis des Chartrons - 33075 Bordeaux Cedex
 Tél. 05 56 01 54 70 - Fax. 05 56 51 28 08 -