Centre Régional de la Propriété Forestière d'Aquitaine
Divers  |  Formation  |  Gestion  |  Magazines et mémentos  |  Paysage et environnement  |  Santé des forêts  |  Sylviculture  |  Tempête actualité  |  Tempête documentation  |  
Imprimer   Ajouter aux favoris   Contact 

Documentation :

23/10/2015
Nématode du pin en Aquitaine
23/10/2015
Le Fomès dans le massif landais : un risque à prendre en compte
22/10/2015
Anticiper les menaces sanitaires à venir : information sur le nématode du pin
22/10/2015
Lutte préventive contre le Fomès
12/03/2015
Informations phytosanitaires - Santé des forêts
06/06/2014
Bilan sylvosanitaire 2013
16/12/2013
Insectes ravageurs et maladies des forêts du sud de l'Europe / guide IEFC 2002
30/09/2013
Chenille processionnaire du pin dans le massif landais
23/07/2013
Risque d'un développement massif du puceron lanigère en 2013
12/06/2013
Bilan sylvosanitaire 2012
07/06/2013
CERTIPHYTO - Utilisation des produits phytopharmaceutiques professionnels : certificat obligatoire à partir du 1er octobre 2014
27/08/2012
Rappel des mesures sylvicoles et d'exploitation pour lutter contre les scolytes
15/05/2012
Bilan sylvosanitaire 2011
20/09/2011
Indicateurs de gestion durable des forêts
00/00/0000
Le Fomès des résineux

Contact documentaliste CRPF :


Nématode du pin en Aquitaine

Mise à jour du : 23/10/2015

Le nématode du pin Bursaphelencus xylophilus est un ver microscopique originaire d'Amérique du Nord. Celui-ci a été accidentellement introduit au Portugal en 1999 et a depuis largement envahi le pays en causant des mortalités importantes sur Pin maritime notamment. En 2008 il est détecté pour la première fois en Espagne près de la frontière avec le Portugal.
Le nématode du Pin s'attaque à tous les résineux sauf les Thuya et les Tsuga. Les pins européens y sont particulièrement sensibles.

Le nématode du pin est transporté d'arbre en arbre par des cerambycides du genre monochamus. Au Portugal et en Espagne il est véhiculé par le Monochamus galloprovincialis. Cette espèce est largement répandue en Aquitaine où il ne cause pas de dégâts.

Information santé des forêts décembre 2012

Bilan 2012 du plan de surveillance nématode du pin en aquitaine

Evaluation des mesures d'urgence destinées à prévenir la propagation du nématode du pin dans l'union européenne. Avis de l'ANSES septembre 2015

Haut de page

Le Fomès dans le massif landais : un risque à prendre en compte

Mise à jour du : 23/10/2015

Le fomès est connu depuis longtemps dans le massif landais mais les signalements de dégâts se multiplient et les études conduites par l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et le Département Santé des Forêts (DSF) nous précisent que le champignon est présent dans tous les secteurs du massif.
Il est nécessaire d'intégrer la gestion de ce risque lors des opérations d'exploitation par traitement préventif des souches, mais aussi lors du renouvellement ou de la conduite des peuplements.
La seule méthode de lutte existante et efficace dans les peuplements est préventive. Il est conseillé de l'appliquer sur l'ensemble du massif, particulièrement dans les peuplements indemnes ou peu contaminés situés en landes humides et mésophiles. A ce jour, il n'existe pas de traitement curatif.

Attention la réglementation a changé et la seule spécialité phytopharmaceutique actuellement homologuée pour la lutte préventive est le ROTSTOP - Note de service DGAL/SDQPV/N2013-8076 du 24 avril 2013

Le fomès : bulletin n°2 de la caisse Phyo forêt

Haut de page

Anticiper les menaces sanitaires à venir : information sur le nématode du pin

Mise à jour du : 22/10/2015

Le nématode du pin est un ver microscopique qui se développe aux dépens d’arbres hôtes, essentiellement des pins. Les larves de ce ver sont transportées d’un conifère à l’autre par des insectes qui deviennent porteurs du nématode si leur développement s’est déroulé dans un arbre contaminé. Présent en Asie, où il a provoqué des dégâts considérables, le nématode du pin est arrivé aujourd’hui dans le sud de l’Europe.

Photo J.R. Liarçou :Dégâts de nématode au Portugal région de Coïmbra novembre 2013

En France, la région des Landes, notamment, est une zone à risque en cas d’introduction de ce parasite.

ANSES : Anticiper les menaces à venir

AVIS de l`ANSES, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation,de l’environnement et du travail, relatif à « la stratégie de lutte imposée par la décision d’exécution 2012/535/UE du 26 septembre 2012 relative à la mise en place de mesures d’urgence destinées à prévenir la propagation dans l’Union Européenne de Bursaphelenchus xylophilus »

Haut de page

Lutte préventive contre le Fomès

Mise à jour du : 22/10/2015

Le seul moyen efficace de protection des peuplements résineux indemnes ou faiblement contaminés par le Fomès : badigeonnage ou pulvérisation des souches fraîches avec une spécialité adaptée.

Attention la réglementation a changé et la seule spécialité phytopharmaceutique actuellement homologuée pour la lutte préventive est le ROTSTOP - Note de service DGAL/SDQPV/N2013-8076 du 24 avril 2013

L'utilisation par des utilisateurs, en qualité de prestataire de service, des produits de bio-contrôle
est   subordonnée  à   la   détention   d'un   certiphyto   au   plus   tard   au   25   NOVEMBRE   2015
conformément aux dispositions fixées par l'arrêté du 22 décembre 2014,  relatif aux références
exigées des utilisateurs professionnels de produits phytopharmaceutiques. Ces dispositions sont
également applicables aux propriétaires de bois appliquant eux mêmes ces produits.
A compter de cette date, le certiphyto sera requis pour l'achat des produits phytopharmaceutiques
sur le marché professionnel
. Il sera le seul document reconnu comme attestant de leur qualité de
professionnel des acheteurs  en lieu et place du  numéro  SIRET de l'entreprise attestant une
activité de sylviculture, du document de gestion durable : plan simple de gestion approuvé de
l'attestation   d'adhésion   à   un   règlement   type   de   gestion   ou   à   un   code   de   bonnes   pratiques
sylvicoles actuellement utilisable.

Informations sur les condions d'utilisation de produits de bio-contrôle phytopharmaceutiques en forêt

 

 

Utilisation du ROTSTOP

 

Colorant Turfmark

Haut de page

Informations phytosanitaires - Santé des forêts

Mise à jour du : 12/03/2015

En cas de problème phytosanitaire dans vos peuplements prendre contact avec votre conseiller forestier ou avec le Correspondant Observateur du Département Santé des Forêts de votre secteur qui pourra établir un diagnostic et vous conseiller sur la conduite à tenir.

Site Santé des forêts région Aquitaine                    

Accéder au classeur IEFC "Insectes ravageurs et maladies de forêts du sud de l'Europe"
(Rubrique Services / Guide phytosanitaire du site de l'IEFC, en bas à gauche)

 

Contacts : Conseillers forestiers et/ou Correspondants-Observateurs

Les Correspondants-Observateurs ont une formation spécifique et consacrent 15 à 25% de leur activité à la surveillance et au conseil phytosanitaire dans le cadre d'un partenariat entre le DSF et les organismes dont ils relèvent (CRPF, DDAF, ONF,...).

 Voir les coordonnées des conseillers forestiers


Réseau de Correspondants-Observateurs du DSF

 

INFORMATION SUR LE SUIVI SANTE DES FORET

Haut de page

Bilan sylvosanitaire 2013

Mise à jour du : 06/06/2014

Sur le site de la DRAAF Aquitaine

Les faits marquants de l’année sylvosanitaire 2013 sont retracés dans le présent bilan qui est essentiellement la synthèse des observations effectuées par les Correspondants-Observateurs de la Santé des Forêts

Bilan sylvosanitaire 2013

Haut de page

Insectes ravageurs et maladies des forêts du sud de l'Europe / guide IEFC 2002

Mise à jour du : 16/12/2013

Édition IEFC 2002

Ce guide a été conçu pour les forestiers du sud de l'Europe, par un groupe d'experts français, espagnols et portugais. Il contient des fiches amovibles, richement illustrées, sur chacun des principaux insectes et champignons affectant les cinq essences les plus courantes de nos régions: pins, chênes, peupliers, eucalyptus et châtaignier. Chaque fiche présente des informations pratiques pour identifier l'insecte ou le champignon pathogène, connaître ses dégâts, rappeler les facteurs de risques et proposer des méthodes de lutte. Le guide dresse aussi la liste des produits phytosanitaires autorisés en forêt et propose des adresses de spécialistes à consulter.


Projet EUROSILVASUR co-financé par l'Union Européenne - Programme RECITE II
Disponible en français, portugais et espagnol.  Contacter l'IEFC ou NEIKER ou ISA

Consultation en ligne

Haut de page

Chenille processionnaire du pin dans le massif landais

Mise à jour du : 30/09/2013

Chenille processionnaire 

L'année 2012 a vu le retour à la normale des populations après 2 années de fortes défoliations, en 2010 et 2011.
Les observations du printemps 2013 mettent en évidence une augmentation du nombre de nids observés sur les placettes du réseau processionnaire du pin. Mais il est encore trop tôt pour dire s'il s'agit du début d'une nouvelle gradation.

Bilan de la campagne d'observation hiver 2012-2013 sur le massif landais

Bilan de la campagne d'observation hiver 2011-2012 sur le massif landais

Avertissement santé des forêts n°10-04 Bilan fin été 2010

Le bilan de la campagne d'observation hiver 2010-2011 sur le massif landais avait fait ressortir une forte pullulation qui a entrainé localement des défoliations très importantes qui contribuent à l'affaiblissement des arbres et peuvent les rendre sensibles à des attaques de scolytes.

bilan de la campagne d'observation hiver 2010-2011

La phase de pullulation de 2011 a débuté en 2009 et nous devrions observer au bout de 3 ans une chute des populations dans les zones déjà affectées sans exclure cependant quelques foyers localement importants et peut-être une diffusion des populations dans les zones périphériques du massifs landais et hors massif.

Le Pôle santé des forêts Aquitaine et Midi-Pyrénées (DSF) et son réseau de correspondants observateurs sont à votre disposition pour plus d'informations ou pour un diagnostic personnalisé plus précis.

Emission ARTE 25 SEPTEMBRE 2013 : CONQUERANTS  www.arte.tv/guide/fr/044211-003/conquerants-3-4

Haut de page

Risque d'un développement massif du puceron lanigère en 2013

Mise à jour du : 23/07/2013

Les observations du réseau d'alerte du DSF indiquent un risque de développement massif du puceron lanigère en 2013, notamment dans les peupleraies de la vallée de la Garonne.

 

Il est conseillé aux populiculteurs de surveiller pendant tout l'été les peupleraies à risque afin de détecter précocemment toute attaque éventuelle.

La lutte chimique ne doit être envisagée que lorsque les symptômes sont nettement visibles (2 spécialités utilisables mais techniquement difficile à mettre en oeuvre).

http://e-phy.agriculture.gouv.fr/

La lutte cuturale doit être privilégiée : Le cultivar I-214 étant particulièrement attractif et sensible aux attaques de puceron lanigère, il est impératif, pour le moyen et le long terme, de diversifier les cultivars et de limiter les surfaces unitaires à 2 à 3 ha. 

Avertissement santé des forêts n°13-01

 

Haut de page

Bilan sylvosanitaire 2012

Mise à jour du : 12/06/2013

L’année sylvosanitaire 2012 a été marquée par une période de gel longue et intense en février qui a entraîné d’importants dessèchements de tiges et de branches et des mortalités dans de nombreux peuplements. Les plantations de l’année ont particuliérement été touchées. Les populations de processionnaires du pin et de scolytes ont retrouvé leur niveau d’endémie sur le Massif Landais.
Le  cynips  du  châtaignier  est  maintenant  très  présent  dans  le  sud-ouest  en vergers et en plantations d’ornement. Ces attaques restent pour l’heure très modérées en forêt.
D’autres  faits  de  cette  actualité  sont  retracés  dans  le  présent  bilan  qui  est essentiellement  la  synthèse  des   observations  effectuées  par  les Correspondants-Observateurs de la Santé des Forêts. D’autres informations générales ou d’actualités peuvent également être consultées sur :


http://agriculture.gouv.fr/sections/thematiques/foret-bois/sante-des-forets  http://draaf.aquitaine.agriculture.gouv.fr/


Bilan sylvosaniatire 2012

Haut de page

CERTIPHYTO - Utilisation des produits phytopharmaceutiques professionnels : certificat obligatoire à partir du 1er octobre 2014

Mise à jour du : 07/06/2013

Afin de réduire le recours aux produits phytopharmaceutiques et de sécuriser leur utilisation, une nouvelle réglementation a été mise en place.

Tous les traitements chimiques sont concernés : herbicides, insecticides, fongicides. Les utilisateurs professionnels de ces produits doivent justifier d’un niveau de formation approprié, de même que les conseillers et les distributeurs.

Pour les utilisateurs en exploitation agricole, auxquels sont assimilés les forestiers privés, ce niveau de formation doit être attesté par un certificat à partir du 1er octobre 2014.

Plus de détail sur CERTIPHYTO en forêt

Actualité CERTIPHYTO DRAAF Aquitaine

Depuis le 1er janvier 2011, les utilisateurs souhaitant se procurer des produits doivent justifier auprès des distributeurs de la qualité professionnelle de leur activité. Pour les propriétaires forestiers, il faut donner la référence d’un document officiel de gestion durable ou présenter le n° SIRET attestant de leur qualité de professionnel.

A compter du 1er octobre 2014, tous les utilisateurs professionnels exerçant à titre salarié ou pour leur propre compte doivent avoir obtenu un certificat. Pour l’utilisation en exploitation agricole (y compris sur une propriété forestière), il existe deux certificats : décideur et opérateur. Le certificat « décideur en exploitation agricole » permet d’acheter, d’utiliser les produits professionnels et d’organiser cette utilisation pour son propre compte. Le certificat « opérateur en exploitation agricole » permet d’utiliser les produits en suivant les consignes données. Le certificat "Certiphyto" est accessible en particulier après une formation de 2 jours et valable 10 ans et des formations adaptées pour les forestiers sont prévues dans chaque région. Pour en savoir davantage

    A consulter :

 Dossier de Forêt de France n° 561 mars 2013

Haut de page

Rappel des mesures sylvicoles et d'exploitation pour lutter contre les scolytes

Mise à jour du : 27/08/2012

Attention même si le niveau des populations de scolytes est revenu à un niveau 'normal', il faut rester vigilant et notamment ne pas laisser des bois exploités en forêt.

Information santé des forêts été 2012 - scolytes

Haut de page

Bilan sylvosanitaire 2011

Mise à jour du : 15/05/2012

L’année sylvosanitaire 2011 a été marquée par une très forte sécheresse de printemps ayant entraîné des dégâts dans les jeunes plantations particulièrement sur peupliers. Par ailleurs les attaques de scolytes dans le Massif Landais ont très fortement régressé.

Les dégâts encore importants dus à la chenille processionnaire du pin ont globalement diminué par rapport à l’hiver 2009/2010. Enfin, le cynips du châtaignier a fait son apparition en Gironde et Dordogne.

D’autres faits de cette actualité sont retracés dans le présent bilan qui est essentiellement la synthèse des observations effectuées par les Correspondants-Observateurs de la Santé des Forêts.

D’autres informations générales ou d’actualités peuvent également être consultées sur :

http://agriculture.gouv.fr/sections/thematiques/foret-bois/sante-des-forets

http://draaf.aquitaine.agriculture.gouv.fr

Bilan sylvosanitaire Aquitaine 2011

Haut de page

Indicateurs de gestion durable des forêts

Mise à jour du : 20/09/2011

Haut de page

Le Fomès des résineux

Mise à jour du : 00/00/0000

Le fomes est un champignon racinaire qui est capable de provoquer d’importantes pourritures du bois de cœur surtout chez les épicéas, et des mortalités disséminées ou en rond chez tous les résineux.
La contamination des peuplements indemnes s’effectue à la suite de la germination des spores sur les souches fraîches (notamment lors des éclaircies), et le mycélium du champignon se transmet ensuite aux arbres voisins par contacts racinaires.  
 La lutte contre le fomes est essentiellement préventive, et se fait par badigeonnage ou pulvérisation  d’un  produit  antagoniste  à  la  surface  des  souches  des  arbres  fraîchement  exploités,  afin d’empêcher leur infection.  

 

Plaquette fomès

Haut de page

 Centre Régional de la Propriété Forestière
 6, parvis des Chartrons - 33075 Bordeaux Cedex
 Tél. 05 56 01 54 70 - Fax. 05 56 51 28 08 -
CRPFCRPFCRPFCRPFCRPF